Le Feijoada : le plat national brésilien

Publié le : 21 décembre 20214 mins de lecture

Feijoada est la reine de la gastronomie brésilienne. Contrairement à la croyance populaire selon laquelle il s’agit d’une recette entièrement originale, il s’agit en réalité d’un mélange d’habitudes alimentaires occidentales avec des produits locaux comme les haricots noirs : c’est un peu du cassoulet italien, du cozido portugais, de la paella espagnole et du cassoulet français… Aussi, il n’y a pas qu’une unique recette pour la feijoada, mais nombreuse…

Base de Feijoada

Ce plat adopte et reprend les habitudes et les couleurs alimentaires pour toutes les régions. Plats à base de haricot. Il n’y a pas de feijoada sans haricots et c’est aussi un plat de viande. Ces deux matériaux sont le dénominateur commun de toutes les variantes par rapport à l’original. Lorsque ces deux ingrédients sont cuits, ajoutez autant d’ingrédients comme le farofa, le riz blanc ou le farinha de mandioca, de banane frite ou des morceaux d’orange pelée.

Mais si vous remontez le temps, vous pouvez dire que Feijoada est née au Portugal. C’est un ragoût de porc et de haricots spécifique de certaines régions du sud de l’Europe, en particulier du Portugal. On peut dire que la feijoada et le cassoulet français sont cousins ​​!

Feijoada, le plat le plus apprécié

Le Brésil propose de nombreux plats typiques de la région, pourtant le plat national est mieux traduit par la Feijoada la plus populaire. Le nom est dérivé de haricot son ingrédient clé, ou des haricots à ragoût de bœuf et de porc.

On pense généralement que feijoada provient de l’esclavage au Brésil, lorsque les esclaves réunissaient les restes de viande et de haricots de leurs maîtres pour faire une sorte de ragoût. Aujourd’hui, c’est un vrai plat brésilien qui est aimé et célébré dans tout le Brésil.

Les légumes qui associent avec la feijoada

À Bahia, des légumes tels que les potirons, les carottes, les pommes de terre et les choux sont ajoutés à la feijoada. Il est positionné en fin de cuisson de manière que la vapeur du ragoût soit doucement torréfiée par le bas.

La Feijoada est couramment consommée lors d’un déjeuner prolongé avec la famille et les amis le week-end. Il est considéré comme un repas réconfortant et est généralement appelé « soul food ». Compte tenu de son poids et de sa taille, ce plat doit être mangé lentement et apprécié. Dans les grandes villes comme Rio de Janeiro et São Paulo, ce plat est généralement consommé à midi le mercredi. Le riz est servi ensemble afin qu’on puisse le placer sur la même assiette et profiter ensemble de cette combinaison de riz et de feijoada.

Le Christ rédempteur : le symbole du mont du Corcovado et de Rio
Pourquoi la religion fait partie de la vie quotidienne brésilienne ?

Plan du site